Actualités - Université d'été


Présentation générale :

Comme cela a été mis en évidence par l'échec des référendums en Franceet aux Pays-Bas sur le Traité établissant une Constitution pourl'Europe (2005), l'intégration européenne ne se fait pas d'une façonlinéaire, mais peut engendrer des doutes voire des rejets concernantles objectifs à atteindre et la stratégie à suivre. C'est pourquoi uneréflexion s'impose afin de cerner la question de l'identité européenneet de mieux expliquer le « projet européen ».  Fondée en 2004 surl'initiative des formations Droit/Allemand de Université Paris Nanterre(Université Paris Nanterre-Nanterre), l'Université d'été trinationale(franco-allemande-lituanienne) et européenne - organisée conjointementpar les universités de Vilnius, Université Paris Nanterre et Francfort-sur-le-Main dans la capitale lituanienne -  se propose decréer un « forum » permettant de dialoguer, annuellement, surl'évolution du droit dans le cadre de l'Union européenne.

Lesparticipants à cette Université d'été bilingue (Français/Allemand) - enseignants-chercheurs, doctorants et étudiants de niveau Master-analysent, à l'occasion de conférences, d'ateliers et de tablesrondes, la mise en œuvre des politiques communautaires et les grandeslignes du processus d'harmonisation des législations et des pratiquesen cours dans les pays de l'UE, en insistant sur les contraintes et lesobstacles qui freinent le processus d'intégration européenne

En« délocalisant » de la sorte son Campus, notre Université va àl'encontre de nouveaux publics et de nouveaux partenaires, élargit etintensifie ses échanges scientifiques et pédagogiques et assure à sesétudiants et ses enseignants-chercheurs la découverte d'autres cultures... universitaires et sociétales !

Depuis 2008,le CRPM est associé à l'université d'été : plusieurs membres du Centreinterviennent dans le cadre d'une session consacrée à l'étude pluridisciplinaire du concept clé qui constitue le thème central de l'université d'été.


La 8ème Université d'Eté Européenne

La 8ème Université d'Eté Européenne (franco-allemande et lituanienne) en sciences juridiques s'est déroulée du 26 juin au 5 juillet 2011, à la Faculté de Sciences Juridiques de l'Université de Vilnius (Lituanie), sous la direction de Tomas Davulis (Université de Vilnius/Lituanie), Soazick Kerneis, Otmar Seul (Université Paris Nanterre-La Défense) et Helmut Kohl (Université de Francfort s.M./Allemagne).  Elle a été organisée avec le concours notamment du Ministère de l'Education nationale, Paris, de l'Université Franco-Allemande (UFA),
Sarrebruck (Allemagne), et du Centre de recherche pluridisciplinaire
multilingue (CRPM) de l'Université de Université Paris Nanterre.

Le programme da la 8ème Université d'Eté Européenne peut être téléchargé depuis le site des formations DROIT ALLEMAND de Université Paris Nanterre, à l'adresse suivante : http://www.droit-fr-all-paris-ouest.fr/


La 9ème Université d'Eté Européenne

La 9ème Université d'Eté Européenne, organisée par les Universités de Université Paris Nanterre, Vilnius et Francfort sM, sous la direction de Tomas Davulis (Vilnius), Soazick Kerneis, Otmar Seul (Paris Ouesdt)  et Helmut Kohl (Francfort sM), aura lieu du
18 au 27 juin 2012 à l'Universität Vilnius, Universiteto 9/1, LT-01513 Vilnius, Lituanie. Elle aura pour thème Le Droit au 21e siècle / Recht im 21. Jahrhundert

Il s'agit de traiter à la fois des questions actuelles d'une importance particulière, mais aussi des sujets complexes et fondamentaux, nécessaires à la compréhension de l'essence même des sciences juridiques et de la pratique judiciaire.

L'objet central des sciences juridiques s'élargit et devient incertain pour
plusieurs raisons :

- La mondialisation entraîne une influence des multinationales sur
l'évolution des sources normatives, en particulier dans le tiers monde. L'action des divers organes décisifs -internationaux et supranationaux- remet en question la réalité de la souveraineté nationale, y compris celle des pays industrialisés, lorsqu'ils prennent des décisions qui impactent le droit des finances publiques élaborés par les parlements nationaux.

- La numérisation et la mise en réseau à échelle internationale remettent en question l'efficacité des réglementations nationales. La crise financière mondiale renforce ces doutes quant aux capacités directives et de contrôle du droit national (et international).

- Sur le plan substantiel, l'idée de codification classique est de plus en
plus remise en question. Néanmoins, la codification demeure envisagée en (et pour le bénéfice de) l'Europe.

- En plus des lois régaliennes, des systèmes de régulation hybrides
-difficilement conciliables avec les entendements juridiques traditionnels- se multiplient.

- En matière procédurale, le jugement classique se trouve concurrencé par
les méthodes alternatives de règlement de conflit.

L'université d'été a pour but de livrer une contribution multi-disciplinaire aux interrogations fondamentales de ce qu'est le droit au XXIème siècle, comment il naît et d'où il puise ses origines, et enfin, s'il est encore efficace - et dans l'affirmative, ce qui est nécessaire pour qu'il le soit.

Pour plus de renseignements, voir également
http://www.droit-fr-all-paris-ouest.fr/

Mis à jour le 16 novembre 2011